La tempête est bonne

4

C’est la nuit de Noël et la tempête gronde dehors. Sous la guirlande de fausses feuilles de gui (et le regard de la famille Beaulieu), les parents de Morgane semblent retomber amoureux, mais elle sent que sa famille n’est à l’abri que temporairement. Entre le bruit des adultes et celui de la tempête, dans la chambre des grands-parents où elle rejoint son petit-cousin à reculons, Morgane et Félix s’apprivoisent. Avec les lunettes 3D qu’il porte même pour dormir, Félix voit non seulement les choses en profondeur et la vie en trois dimensions, mais il aidera aussi sa petite-cousine à voir plus clair dans son propre coeur. On passe un moment d’une belle intensité sous la montagne de manteaux, à l’abri de la tempête qui gronde dehors et au coeur de celle qui fait rage en dedans. Dès 8 ans

Publicité