Je ne joue plus !

5

En ces temps tourmentés, les enfants ont une manière bien à eux d’exprimer la crainte et le désarroi. Voici un album où un petit garçon, devant la brutalité et la violence des hommes (référence directe au 11 septembre 2001), cesse de jouer, ne veut plus voir l’horreur de la mort, rejette même ses jouets de guerre. Tout ce qu’il veut, c’est que les gens vivent normalement, que les enfants se battent « juste pour rire », que le soleil brille pour tout le monde. Il clame tout haut ce que nous tous avons pensé tout bas : « Je veux vivre sans penser que tout peut s’arrêter ». C’est un cri du cœur pour la vie.

Publicité