Gilly, grave amoureuse, 13 ans presque 14

1

Gilly est la petite dernière de la famille : ce n’est pas un cadeau à 14 ans. Encore plate comme une planche à repasser et plus romantique que la moyenne, Gillian voudrait tant être aimée par Jonathan. L’adolescence est une sacrée étape et une étape sacrée ! Car c’est bien ici et maintenant qu’elle ressent les premières souffrances solitaires de l’amour mais aussi les premiers émois intenses. Dans son journal intime, Gilly décrit de façon hilarante son premier baiser expérimental, les relations avec ses copines, celle de ses parents qui se débrouillent tant bien que mal malgré leurs différences et son incroyable envie de grandir. De façon très imagée, Claire Robertson rend comique le récit de cette jeune fille qui ne désespère que pour mieux rêver et qui fonce malgré tout parce que la vie lui a été donnée pour ça.

Publicité