Dernière station

4

Un jour, Marie-Ève plie les genoux et fait son ultime saut… devant le métro. Elle ne veut plus vivre, c’est trop difficile. Cette fois elle y arrivera… Mais non, elle ne réussit pas. Par quel miracle? Le désir de vivre, finalement. Elle est à l’hôpital, toute brisée, mais consciente de la rage de vivre qui s’anime tout à coup dans chaque fibre de son corps. C’est alors que commence la renaissance. Le souvenir de ce qu’était sa vie avant et la projection de ce que sera son avenir. Un livre rempli de peurs, de colère mais aussi porteur d’espoir. Pour tous ceux qui ont mal à l’intérieur ou qui veulent comprendre ce mal. Un cri du cœur, une réponse de la vie. Fidèle à elle-même, la collection Tabou réussit à nous toucher encore en abordant ce qu’ont vécu les adolescents d’hier et ce que vivent ceux d’aujourd’hui. Ce livre résonne pour tous ceux qui veulent savoir… Dès 14 ans

Publicité