Ce que tu m’as dit de dire

3

Avec ce court roman d’une subtilité admirable, l’Italien Marcello Fois réussit de belle façon son entrée dans le roman pour ados. On y découvre comment une partie de water-polo bouleverse une amitié entre deux adolescents, comment une émotion aussi brute que la jalousie en engendre d’autres comme le mensonge et la haine, et de quelle façon toute cette mixture explosive dégénère et entraîne dans son sillage tout un entourage. Ce qu’il y a de surprenant dans le récit, pourtant d’une grande simplicité, c’est qu’il nous amène à vivre des émotions d’une intensité déconcertante et qu’il nous sert une leçon sur la rivalité entre adolescents, mais surtout sur le difficile passage de l’enfance à l’adolescence. Un roman qui plaira d’abord aux garçons, mais qui devrait aussi plaire à quiconque s’intéresse à la vie, la vraie.

Publicité