Annabel et la Bête

0

Un château perché au sommet du Cap Enragé abrite un homme laid et sauvage baptisé la Bête. Sur la côte, tous le craignent car on le dit cruel et méchant. Annabel, la plus jolie fillette du village, s’inquiète pourtant de le savoir si seul et détesté. Elle va donc à la rencontre de cet être délaissé qui lui fait découvrir ses secrets les plus chers. Ce conte populaire a été adapté maintes fois. Pourtant, cette version mérite qu’on s’y attarde, ne serait-ce que pour l’alliance entre deux personnalités bien connues de la littérature jeunesse au Québec. Les illustrations de Stéphane Poulin traduisent à merveille l’ambiance inquiétante et fantastique du conte. Les contrastes percutants d’ombres et de lumière, le réalisme saisissant, la profondeur et les perspectives collent à la perfection au texte de Dominique Demers, qui sait traduire en émotions le chemin qui réunit deux êtres si différents. Un album magnifique qui fascinera les enfants et ceux qui le raconteront.

Publicité