Une éclaircie est annoncée

0

Brigitte Smadja, qui a signé le roman jeunesse Il faut sauver Saïd (L’École des loisirs), explore ici toutes les nuances et la complexité de l’imaginaire amoureux. Mylène, une femme au passé sentimental désastreux, vit seule avec son fils de 18 ans, Damien. Un écrivain, Étienne, emménage dans l’appartement situé en face afin de réorienter le cours de sa vie. De sa fenêtre, Mylène l’observe de façon quasi obsessionnelle. Amoureuse d’un fantasme, elle lui téléphone anonymement, le suit, simule une rencontre due au hasard et, ainsi, fait sa connaissance. Avec elle, Étienne tentera d’oublier sa femme, Carole. Mylène meublera le vide immense de sa vie, et Damien partira à Barcelone à la recherche du père qu’il n’a jamais connu mais idéalisé. Dans cette histoire racontée avec acuité, l’auteure signe une réflexion troublante sur le besoin d’être aimé tout en démontrant que la passion se situe souvent aux frontières de la folie.

Publicité