Parle-moi

3

Pascale Roze a remporté le Goncourt pour son premier roman, Le Chasseur zéro. C’était en 1996. Depuis, elle continue son œuvre un peu dans l’ombre, preuve qu’un prix prestigieux ne garantit pas un succès à long terme. Pourtant, ses romans valent tous le détour (surtout le touchant Lettre d’été). Parle-moi, sans être son plus abouti, confirme le talent de la romancière à dépeindre la vie dans ce qu’elle a de plus inhabituel, d’indéfinissable. Ici, deux sœurs, Perla et Frida, se livrent à un face-à-face décisif pour expier une douleur inavouable qu’elles ont toujours tenté de fuir. Le temps d’une nuit, elles joueront le tout pour le tout. Un huis clos étouffant sur la négation d’un passé qui se doit d’être révélé afin que la vie puisse reprendre son cours normal.

Publicité