Orange amère

5

Lorsqu’Albert, fuyant ses responsabilités familiales, se présente au shower de la petite Franny avec sa bouteille de gin, il est loin de se douter à quel point un simple baiser s’apprête à bouleverser à jamais le destin des familles Keating-Cousins. Des années plus tard, presque la trentaine et porteuse d’un secret lourd de conséquences, Franny fait la connaissance de Léon Posen, véritable icône littéraire. Dans ce bar où elle s’improvise barman afin de côtoyer son idole, elle s’apprête à rouvrir les blessures encore vives de sa famille. Par son style évocateur, subtil et un brin méta, Ann Patchett signe ici l’un de mes gros coups de cœur de l’année ; Orange amère m’a fait perdre quelques nuits de sommeil et je parie qu’il en sera de même pour vous.

Publicité