Mes seuls dieux

3

Le contraste entre l’Inde et l’Occident est important, comme nous pouvons le constater à travers le recueil de nouvelles, très touchant, d’Anjana Appachana: Mes seuls dieux. Les histoires se déroulent dans une Inde actuelle et oscillent entre le vaudeville et les problèmes de castes, toujours à l’ordre du jour. Est également abordée, avec beaucoup de finesse, la position des femmes, soumises à leur famille, mari, belle-famille et, parfois encore, contraintes d’accepter des mariages arrangés. Un réel décalage existe entre la progression des études et la persistance des traditions. C’est avec une grande poésie que l’auteure nous attire dans ce monde paradoxal. Un livre qui fournit des données socio­économiques très enrichissantes et permet de se faire une réelle idée du pays au-delà de l’aspect «Bollywood».

Publicité