Ma voix basse

3

Régine Vandamme, auteure d’origine belge, s’est fait connaître avec le livre Ma mère à boire, pour lequel elle a obtenu le prix de la Première œuvre du Ministère de la Communauté française de Belgique. Voici qu’elle nous revient avec Ma voix basse, roman, récit ou journal intime ? L’on ne sait pas trop. L’ouvrage est construit sous forme de questions auxquelles elle donne les réponses ; une voix intérieure, la sienne, se mêle, se confond à celle du lecteur. Ces questions traitent de sujets aussi variés que le temps, les peurs, les lectures, les attentes, les envies, soit les préoccupations de la vie quotidienne. Ce livre constitue un regard ironique qui nous fait prendre du recul sur nos vies qui débordent de tous les côtés.

Publicité