L’Hôte

3

Ana, la narratrice, sait depuis l’enfance qu’un hôte intérieur se terre en elle. Attendant le moment propice pour prendre définitivement possession de son être, La Chose surgit parfois des profondeurs. Elle s’attaque ainsi à Diego, son frère cadet, lui laissant une étrange cicatrice sur le bras. Ce n’est que plusieurs années après la mort de son frère qu’Ana en pénètre le secret : c’est du braille. Comprenant qu’un lien existe entre les aveugles et La Chose, la jeune femme se fait engager comme lectrice dans un institut. La véritable nature de son hôte ne tarde pas à se révéler à elle. À l’image de la narratrice de L’Hôte, le roman de Guadalupe Nettel a deux facettes : l’une, ensoleillée, faite de magnifiques phrases poétiques qui, dans ses entrailles obscures, en dissimule une autre, profonde réflexion sur le monde. Une œuvre inquiétante et fascinante.

Publicité