Les Chiens et les Loups

3

Auteure de l’entre-deux guerres morte à Auschwitz, redécouverte grâce au manuscrit inédit qui nous donna Suite française en 2004, Irène Némirovsky est certainement à mettre aux côtés des grandes voix du siècle dernier. Dans Les Chiens et les Loups, l’âme slave, l’héritage juif millénaire et la culture française se confondent à l’infini. Émerge du langage incisif de personnages empreints de tristesse une musique à la fois baroque et profonde, criante de vérité et de vie à l’état brut. L’histoire déchirante de Ada et de Harry — deux Juifs qui, fuyant les pogroms russes, se perdent, se souviennent et finissent par se détourner l’un de l’autre — sert de point de mire à des tirs silencieux, visant surtout à définir l’intime sentiment d’exode dont ce roman semble avoir été tissé.

Publicité