La Formule préférée du professeur

3

Une aide-ménagère commence un nouveau travail chez un mathématicien dont la mémoire brisée n’enregistre que quatre-vingts minutes à la fois. Chaque matin, l’homme a oublié jusqu’à son existence. Aussi doit-elle chaque jour se présenter de nouveau. Et voilà qu’est introduit dans cet univers fermé le fils de cette femme. À son contact, le professeur s’ouvre peu à peu, partageant avec eux son amour des chiffres, tandis que la radio diffuse des parties de base-ball. Ogawa signe ici une œuvre dans laquelle la sensibilité côtoie l’étrangeté. Sous sa plume, même les formules mathématiques possèdent leur poésie. Un roman très émouvant aux personnages fascinants.

Publicité