La fille de l’Espagnole

7

Dans un portrait au vitriol de la vie sous le régime vénézuélien actuel, la romancière Karina Sainz Borgo raconte le quotidien d’Adelaida, qui vient d’enterrer sa mère dans un Caracas où règne la loi du plus fort. Expulsée de chez elle et violentée par un groupe de matrones qui s’adonnent au marché noir, Adelaida se réfugie dans l’appartement d’une voisine que tout le monde appelle « la fille de l’Espagnole ». Mais c’est le cadavre de cette femme à qui elle s’apprêtait à demander de l’aide qu’elle trouve… Que faire? Ne risque-t-elle pas d’être accusée de l’avoir tuée? En fouillant, elle découvre des documents attestant que la dame en question a entrepris des démarches afin de se procurer un passeport espagnol. Une idée germe alors… Un roman coup de poing!

Publicité