La beauté du monde

4

Martin et Osa Johnson, stars dans les années 1920 aux États-Unis, firent découvrir l’Afrique à tout un peuple. Ensemble, ils formèrent un couple solide qui fit rêver les Américains en montrant Osa comme une femme accomplie, à la fois starlette, aventureuse et femme au foyer. Michel Le Bris invente une biographie, et c’est à travers son regard que sont relatées les aventures de ces deux êtres mythiques. On y découvre une époque survoltée qui a vu naître des grands courants comme le jazz dans Harlem et le cercle d’intellectuels de Dorothy Parker. L’histoire se développe lentement, mais les moments en Afrique sont totalement fascinants et la reproduction de l’état d’esprit de l’époque est très réussie. Ce roman nous montre bien à quel point les années folles furent un premier pas vers la modernité et la libération des femmes.

Publicité