L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

0

Tsukuru et ses quatre amis forment un groupe tissé serré. Jusqu’au jour où il reçoit un appel : « Désolé, mais nous ne voulons plus que tu nous téléphones désormais. » Voilà les prémices de ce roman où le personnage cherchera, seize ans plus tard, à connaître les raisons qui ont poussé à ce rejet. Le dernier Murakami, je l’attendais avec impatience. Certains vous diront que la proposition est peu originale; je répliquerai en disant que l’auteur l’est, à lui seul. Ce roman est ce qu’il fait de mieux : une écriture complexe et métaphorique, mais sans fioriture, qui m’enchante, avec ses thématiques de prédilection telles que le passé et la mince frontière entre la réalité et l’imaginaire. Bref, du Murakami dans toute sa splendeur, à dévorer assurément!

Publicité