Homère, Iliade

3

Alessandro Baricco joue avec la langue tel un prestidigitateur. Chacun des mots qu’il écrit est soigneusement choisi et porteur de sens. Après Soie, qui nous faisait traverser l’Asie, et Novecento : pianiste, qui explorait le génie humain, on se demandait quelle aventure inspirerait le prolifique auteur. Réécrire au goût du jour un classique comme l’Iliade d’Homère était un projet ambitieux; laïciser une histoire qui parle constamment des dieux était presque voué à l’échec; rendre lisible publiquement un écrit aussi vieux relevait de l’excentricité. Pourtant, Alessandro Baricco fait renaître une grandiose épopée avec une langue vivante et actuelle. Pour tous les amoureux des histoires fantastiques où les personnages sont animés par la passion.

Publicité