HHhH

0

Lauréat du Goncourt du premier roman 2010, Laurent Binet aborde avec HHhH un des plus grands actes de résistance de l’histoire humaine, c’est-à-dire l’assassinat à Prague, en 1942, du chef des services secrets nazis, Reinhard Heydrich, par des résistants tchécoslovaques. L’abréviation du titre se réfère d’ailleurs au surnom d’Heydrich qui, traduit de l’allemand, signifie « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich ». Étrange roman, HHhH présente en même temps la mise en place de l’opération Anthropoïde, ainsi que le processus d’écriture dudit récit. Ainsi, les portraits historiques des acteurs et des événements côtoient les réflexions de l’auteur quant à son œuvre et à celle des autres. Il s’agit d’un premier roman imparfait, mais surprenant, d’un auteur à suivre.

Publicité