Grammaire est une chanson douce (La)

6

Voilà tout un défi ! Erik Orsenna nous entraîne à la suite de deux enfants, Jeanne et Thomas, sur une île aux pouvoirs magiques. Nous y découvrons les beautés de la langue française. « Le français est votre pays. Apprenez-le, inventez-le. Il sera toute votre vie, votre ami le plus intime. » M. Henri, vieux sage de l’île, fait un pari avec les enfants : « Si d’ici une semaine vous n’aimez pas la grammaire, je casse ma guitare. » Jeanne est bien sceptique mais M. Henri gagne son pari et nous aussi, lecteurs, tombons sous le charme, emportés par ce jeu avec les mots « qui sont les petits moteurs de la vie ». Un livre magnifique, un trésor de trouvailles pour les professeurs qui enseignent à nos enfants l’amour de la langue. Écoutez plutôt ceci : « L’imparfait est le temps de la durée qui s’étire, l’imparfait, c’est du temps qui prend son temps… » Plein de charme et de poésie, ce vibrant plaidoyer en faveur du français est à lire pour le plaisir des mots.

Publicité