Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables

1

Avec ce troisième recueil de nouvelles, Philippe Delerm vient encore nous charmer en alternant quelques propos sur des écrivains comme Léautaud, Colette, Sempé, Flaubert, Balzac… et de simples plaisirs gustatifs. Des choses simples, ordinaires de la vie quotidienne auxquelles on ne s’attarde guère, mais que nous redécouvrons grâce à son sens de l’observation et à son talent de conteur. Ce livre est un petit délice… à savourer sans aucune restriction.

Publicité