Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables

2

Après La première gorgée de bière, Philppe Delerm livre d’autres plaisirs minuscules, pour une communion de la nourriture et de la littérature. On garde longtemps en tête, et en bouche, le goût d’enfance de la barbe à papa comme le souvenir gourmand de nos lectures préférées. Avec, en prime, des réflexions savoureuses, au détour de l’anodin. Des gourmandises- inoffensives- pour l’esprit !

Publicité