Démonologie

6

La douzaine de nouvelles de Démonologie compose un tableau d’existences mornes et grises, une suite de regrets, de lassitudes et d’échecs en tous genres. C’est une courtepointe de l’Amérique profonde que tisse encore une fois Rick Moody (qui nous avait déjà donné Purple America, que Rivages réédite en poche), en explorant les sources du mal qui ronge ses contemporains : des personnages aux prises avec la dépression ou l’humiliation permanente bataillent contre le rouleau compresseur de l’ordinaire et du trop connu. Une écriture détachée, souvent clinique, qui colle comme une ombre à son sujet, domine ces textes d’une qualité malheureusement inégale, traversés d’un humour sombre et impitoyable.

Publicité