Bang ! Bang !

4

C’est à l’hippodrome qu’Henri, journaliste et parieur exalté, rencontre sa future et seconde épouse, Martine Victoire, actrice charismatique qui ne tourne que des navets. Proposant une critique nuancée de la société du spectacle, Bang ! Bang !, comédie de mœurs ayant emprunté son titre à la chanson de Nancy Sinatra, ratisse large en abordant des sujets tels que la pédophilie, la famille reconstituée ou la maladie. Il appert que tous les livres de Christophe Donner, ancien chroniqueur hippique à qui l’on doit L’Empire de la morale et Ainsi va le jeune loup au sang, présentent de minces frontières entre la réalité et la fiction, et que ses héros, ici crédibles et touchants, sont souvent des êtres solitaires. Ce Bang ! Bang !, longtemps favori pour le Femina 2005, ne fait pas exception. Au passage, déplorons un nombre élevé de coquilles qu’un éditeur ne doit normalement pas laissé se faufiler. Fort heureusement, ces broutilles langagières ne troublent en rien notre plaisir de lecture.

Publicité