Journal 1950-1956

1

Retiré des archives et publié pour la première fois, le Journal de Gatien Lapointe relate ses années de formation, de sa sortie du Petit Séminaire de Québec à sa diplomation de l’Université de Montréal. Celui que l’on connaît entre autres pour Ode au Saint-Laurent explore ici plusieurs thèmes propres à l’entrée dans l’âge adulte, tels que l’incertitude de l’avenir, la socialisation et l’éveil amoureux. Influencé par Gide et Eluard, le récit diariste trouve son sublime dans cette auscultation de l’âme nécessaire à la jeunesse. Le lecteur est séduit par la constante ambivalence de Lapointe face à ses humeurs, à sa profession et à ses envies. À travers moult interrogations transparaît une soif de vivre, un « infini [qui] brûle les mains ».

Publicité