Sacré Blues : Un portrait iconoclaste du Québec

7

À chaque peuple ses singularités. Selon Taras Grescoe, le Québec est pour plusieurs « un cliché » : un territoire qui n’est (toujours) pas un pays pour les Québécois « pure laine » ; une vaste étendue folklorique pour nos cousins français ou un bain de culture européenne pour le touriste américain. Natif de Colombie-Britannique, ce jeune journaliste au Times londonien également collaborateur au National Geographic Traveler (où il a publié certains articles sur le Québec), atterrit un jour à Montréal et s’y installe quelques années. Lancé aux trousses de ce fascinant « Homo quebecensis » qu’il côtoie tous les jours, il nous livre Sacré Blues, qui est le résultat de ses pérégrinations au « pays de la poutine ». S’appuyant sur sa propre expérience, des interviews avec des personnalités, d’ahurissantes statistiques et de révélatrices études sociologiques, Grescoe signe un tableau respectueux de la société québécoise ; ses réflexions et ses idées, loin d’être gratuites ou impertinentes, forment un ouvrage intelligent, savoureux et très instructif qui a cartonné au Canada anglais : la preuve que vu par l’autre bout de la lorgnette, le peuple québécois, dans son quotidien et son histoire, se révèle riche d’une réelle identité encore trop souvent ignorée.

Publicité