Lionel Groulx et l’Action française

7

Le chanoine Lionel Groulx a joué un rôle important en ce qui a trait à la pensée et à l’idéologie d’une nation canadienne-française. Ce livre retrace une partie de son activité intellectuelle durant les années 20. Par le biais d’activités, de conférences et de la revue L’Action française, Groulx défendait les intérêts des Canadiens-français. Avec ses collègues, il tentait de préserver les points forts de la nation qui, d’après lui, étaient en danger : la langue française, la religion catholique et l’agriculture. L’industrialisation, qui attirait les gens vers les grandes villes, était très mal vue, car elle éloignait le Canadien-français de ses valeurs fondamentales. Susan Mann explique également le déclin de L’Action française. Cet ouvrage fait découvrir un aspect méconnu de notre histoire, alors que l’idée du nationalisme n’était pas exactement celle qui est véhiculée aujourd’hui.

Publicité