Les déplacés : 20 récits d’écrivains réfugiés

7

« Personne qui a été éjectée de son passé sans avoir été projetée dans l’avenir et dont le présent est vide. » Telle est la définition de « réfugié » proposée par Kim Thúy, l’un des vingt écrivains qui partagent avec nous leurs bouleversantes histoires dans ce recueil édité par le prix Pulitzer, Viet Thanh Nguyen. On nous amène au cœur de récits où la force côtoie la fragilité et où le désespoir se transforme en résilience. Le déracinement, la quête identitaire et le devoir de mémoire sont les principaux thèmes abordés. On reste avec l’impression de presque toucher ces frontières qui, même une fois traversées, restent malgré tout profondément ancrées en soi. À lire pour mieux comprendre, pour accepter, accueillir et s’ouvrir à l’autre.

Publicité