Le tour du jardin

12

Lire ce Tour du jardin, c’est un peu comme tendre l’oreille pour saisir la conversation à la table d’à côté, une discussion entre deux bons amis, à laquelle nous n’aurions normalement pas le droit, n’eût été une curiosité quelque peu déplacée. Au fil de ces questions-réponses entre Mathieu Bock-Côté et Jacques Godbout, c’est un Québec qui se construit, entrant dans la modernité par sa littérature et son cinéma. On découvre aussi une société en effervescence vue par l’un de ses acteurs les plus privilégiés. Mais avant d’être relégué au seul titre de témoin de son époque, Jacques Godbout est d’abord et avant tout un intellectuel au regard vif qui commente avec aplomb la trajectoire d’une société toute en mouvance et en nuances.

Publicité