Le mal du pays. Chroniques 2007-2012

5

Depuis quelques mois, le vent du changement social souffle jusque sur les rayons des librairies où l’on voit apparaître de nombreux ouvrages engagés. Au milieu des polémiques et des coups de gueule, on trouve parfois des pages empreintes d’une conviction calme, sincère et profonde, comme celle dans Le mal du pays. Lise Payette s’y pose en femme engagée et inspirante et nous parle du chemin parcouru pour la cause des femmes et celle du pays, et du chemin qu’il reste à faire. Elle y évoque son passé et notre avenir. Plus que tout, elle démontre que le courage, l’audace et la constance des convictions ne s’effritent pas toujours avec le passage du temps et que ces vertus prouvent la réelle valeur d’un individu.

 

Publicité