Boom, baby boom, la véritable histoire de Bozo-les-culottes

38

Membre actif de la première génération du FLQ, Pierre Schneider fut arrêté puis incarcéré en 1963. Jeune poète rebelle, défenseur acharné des idéaux de libération nationale dans un Québec sclérosé et opprimé, il se retrouve au cœur d’un enfer où il subit maintes humiliations. À sa libération, il s’initie au journalisme… mais pas n’importe lequel. Affaires louches, démêlés criminels, avocats et truands de toutes sortes se succèdent dans une description colorée et parfois incroyable de la corruption et du cynisme qui régnaient dans les milieux policier et judiciaire de l’époque. Ainsi, au fil de son expérience, il apprendra à « vendre » ce qu’il y a de plus sordide dans le drame humain, sombrant progressivement dans l’alcool pour échapper à la répugnance et à l’écœurement que lui inspirait son activité dans ce milieu. Ce parcours individuel, raconté avec franchise et honnêteté, est donc aussi le récit d’un combat difficile pour s’en sortir et redonner un sens à la vie. En cela, il est porteur d’espoir et d’humanisme.

Publicité