Un croisé contre Saladin: Renaud de Châtillon

11

La fiction pâlit lorsque l’Histoire, la vraie, nous gratifie de récits sur des personnages hors du commun. La vie de Renaud de Châtillon, prince d’Antioche, puis seigneur d’Outre-Jourdain à la fin du XIIe siècle, en est un bel exemple. Héros paradoxal, brutal et orgueilleux, ce croisé incarne le mal absolu pour ses ennemis: il a mené une expédition inouïe, un raid terrestre et naval contre les villes saintes de l’Islam Médine et La Mecque qui fut à deux doigts de réussir. Perdant magnifique, il se fera couper la tête par le sultan kurde Saladin lui-même au soir de la bataille de Hattîn: ce sera la rançon de sa démesure. L’écriture élégante de l’historien Pierre Aubé, exploitant les chroniques tant chrétiennes que musulmanes de l’époque, nous restitue le grandiose et l’horrifiant de cette épopée dont les échos n’ont pas fini de résonner dans le Proche-Orient actuel.

Publicité