La Révolution russe. 1891-1924. La tragédie d’un peuple

0

L’ouvrage d’Orlando Figes représente une somme inégalée en français. Écrit dans un style vivant, son livre foisonne de descriptions saisissantes rendant compte avec acuité du climat politique et social de cette période tourmentée. Partant d’une description fort éclairante de la société sous le tsarisme, Figes attire notre attention sur la domination archaïque du régime personnel des Romanov pour comprendre l’éclatement de la révolution, et souligne les racines paysannes qui marquèrent tout autant l’émergence que la consolidation du système soviétique. Mais en multipliant au conditionnel passé les spéculations hasardeuses sur l’issue de divers événements, sur « ce qui aurait pu arriver si », l’historien montre une faiblesse dans son approche. Cela vient brouiller plutôt que renforcer son explication de la tragédie russe.

Publicité