Je ne reverrai plus le monde : Textes de prison

6

Ahmet Altan, romancier et journaliste, est en prison depuis 2016 et condamné à perpétuité pour des actes qu’il n’a pas commis. Ses textes font état de son quotidien, de ses réflexions, de sa réalité. Avec un aplomb plein de verve, il évoque la littérature et la philosophie, tout en méditant sur sa condition. Il demeure digne dans sa cage, impassible devant les juges, vite combatif après un moment de désespoir. Conscient de ses stratégies de défenses pour survivre, lucide quant à son avenir, Altan, par sa voix et sa résistance, nous invite à une solide introspection et nous fait grandir par sa plume si décloisonnée. Paraphrasant Zénon d’Élée, il écrit : « Je ne suis ni là où je suis, ni là où je ne suis pas ». Lisons ses mots, honorons sa liberté d’esprit.

Publicité