Sous-sols

0

Pendant qu’une jeune fille s’inquiète pour sa sœur jumelle plongée dans un profond sommeil depuis trois semaines, cette dernière se réveille dans les sous-sols de l’accélérateur de particules le plus puissant du monde, qui serait responsable de la nuit perpétuelle qui recouvre le monde depuis la même période. C’est dans une histoire à la «Alice-dans-le-terrier-du-lapin-blanc» que nous entraîne ici Wazem, brillant scénariste de Koma. Par des artifices scientifico-fantastiques et des personnages mystérieux mais
attachants, il arrive à créer une ambiance à la fois oppressante et pleine de poésie. Tirabosco, aux dessins, use de son habituelle palette de couleurs (blanc, bleu et noir) pour rendre, avec justesse et tout en douceur, cette nuit sans fin et les souvenirs enfouis qu’elle fait remonter à la surface.

Publicité