Lydia Mertownville (t. 1)

0

Lydia n’a qu’un but dans la vie : devenir une grande artiste. Hélas ! Son père, militaire de carrière, l’entend tout autrement : pas question que sa fille s’en aille fréquenter des drogués maigrichons aux cheveux longs ; elle devrait, selon lui, plutôt s’entourer d’homme musclés (avec du poil) pour la protéger. Lydia fera le compromis de s’enrôler au programme d’arts option justice (!) de l’Université de Mertownville, et ce sera une nouvelle vie qui commence pour elle… Un dessin gratté original doublé d’une palette de couleurs très personnelle, des dialogues vivants et un bon sens de la répartie, avec en prime un héros féminin fort : en somme, un premier album rempli de personnalité pour Michel Falardeau, ce prometteur jeune auteur québécois issu du même village que Roch Voisine !

Publicité