L’orchidée noire

4

À l’instar de son ami et collègue Alan Moore (The Watchmen), l’auteur et scénariste Neil Gaiman (dont l’œuvre Coraline fut récemment portée à l’écran) marqua l’histoire des comics books, et plus largement, celle de la bande dessinée contemporaine, par son approche particulière des procédés narratifs et son originalité à revisiter les archétypes du genre. Avec l’orchidée noire — ici réédité par Panini en un seul volume —, l’auteur oppose par le biais de ses personnages la violence caractéristiquement liée à ce type de BD à la subtilité et la retenue contemplatrice du style poétique. Les descriptions évoquées par la voix d’un narrateur omniprésent sont d’une beauté mystérieuse et concise.

Publicité