L’Orchestre des doigts (3 tomes parus)

0

On dit des enfants sourds qu’ils manquent de douceur et développent peu de sentiments. À Osaka, en 1914, un jeune étudiant en musique classique, engagé comme professeur dans une école de sourds-muets, croit que ce développement est intimement lié à l’écoute de la musique : en effet, les berceuses que chantent les mères aux enfants adoucissent leur cœur et leur permettent de grandir avec bonheur. À la manière d’un chef d’orchestre et à travers le langage des signes, son objectif sera donc de faire découvrir la musique à des enfants souvent incapables de communiquer. Il faut dire qu’à cette époque, la surdité était un mal tabou et que les enfants qui en souffraient subissaient souvent incompréhension et violence de la part de leurs parents. Avec en toile de fond les grandes révoltes populaires de l’époque, ce récit est absolument bouleversant!

Publicité