Les trois carrés de chocolat

Une belle découverte que cette bande dessinée de Mélodie Vachon Boucher, dont le format et le contenu n’ont rien de banal. Il s’agit d’un court récit illustré, tout en naïveté et en simplicité, qui écorche et qui réconforte à la fois. La narratrice, victime de plusieurs viols, doit regagner son corps et sa sexualité un morceau de chocolat à la fois. Malgré le sujet difficile, il n’y a rien de lourd ou de déprimant dans ce texte touchant et plein d’espoir. Un livre intime, appuyé à merveille par des illustrations dépouillées et une écriture calligraphiée qui ajoutent à la nature des propos. À l’heure des discussions sur les notions de consentement et de viol, ce bijou devrait être lu par toutes les femmes et, surtout, par tous les hommes.

Publicité