L’herbier sauvage

Les petites histoires recueillies dans ce livre ressemblent davantage à de doux secrets qu’à des histoires libidineuses, vous êtes donc prévenus! Ces histoires ont été récoltées aux quatre coins de Paris par Fabien Vehlmann auprès d’hommes, de femmes, de vieux, de jeunes : tout ce beau monde a accepté, le temps d’une rencontre, de confier son intimité. Les histoires, parfois drôles, parfois touchantes ou amères, sont retranscrites avec une tendresse et une poésie incroyables qu’on rencontre rarement en littérature érotique. Et comme l’éloge ne s’arrête pas là, le livre, en tant qu’objet, est magnifique : grand, blanc, illustré par Chloé Cruchaudet. Ses images douces, avec un air de watercolor, accompagnent étrangement bien les textes et savent en faire ressortir les détails importants.

Publicité