Koma: Le duel (t.5)

4

La petite Addidas est atteinte d’une étrange maladie la plongeant par intermittence dans un coma profond. Un jour, par hasard, elle découvre que sa vie, comme celle de chaque humain, dépend d’une machine actionnée par une créature simiesque. En dire plus sur ce cinquième tome de la brillante série «Koma» gâcherait le plaisir final aux amateurs et décevrait les néophytes. Ce qu’il faut savoir cependant, c’est que dès la première page, on est plongé dans l’action. Les trames du scénario de Wazem se divisent et s’enchaînent en un souffle de plus en plus haletant. L’imagination débordante de Peeters se répand en créatures improbables, donne une personnalité propre même au plus insignifiant personnage secondaire et rend chaque case chargée à bloc. En scruter les détails pourra peut-être nous faire patienter jusqu’au prochain numéro.

Publicité