Kirihito (t. 1)

0

Le professeur Tatsuga’Ura, chef du pavillon des contagieux du C.H.U. d’Osaka, et Kirihito Osanaï, son brillant second, butent sur un cas insolite de monmô, une « régression » vers un état physique proche de celui du chien. Osanaï diagnostique un atavisme et son patron, une infection. Ce dernier suggérera à son assistant d’aller confirmer sa thèse sur le terrain, un village isolé d’où proviennent les seuls cas recensés, avec le but inavoué de s’en servir comme cobaye ! Tezuka a œuvré, en marge de ses succès pour la jeunesse (Astro, Le Roi Léo), à de grands romans aux thèmes sombres et adultes, sans manichéisme aucun. Créé en 1970 (alors que la BD adulte européenne balbutiait à peine), ce manga inventif ferait blêmir d’envie la plupart des scénaristes actuels.

Publicité