King David

3

Réussir à faire rimer «récit biblique» et «gangster»: voici l’exploit qu’ont accompli Ozanam et Singelin, dans ce superbe one shot au graphisme violent. Les auteurs nous transportent au cœur d’un New York où l’équilibre précaire entre «philistins et mafieux» (eh oui!) est soudainement déséquilibré par l’arrivée d’un jeune héros à l’allure tranquille qui, contre toute attente, terrasse le terrible Goliath. King David nous fait vivre à pleine vitesse l’ascension inattendue d’un gamin de la rue vers les hautes sphères du crime new-yorkais et de ses fastes, mais aussi de ses luttes intestines et de ses histoires de famille parfois pas très nettes… Un album prenant et audacieux.

Publicité