J’ai mal et pourtant, ça ne se voit pas…

Le talent et la pertinence de ces deux créatrices n’est plus à démontrer : Pourquoi les filles ont mal au ventre a conquis les cœurs des libraires (entre autres !) depuis sa parution. Cette fois-ci, elles abordent, toujours dans une esthétique réaliste bicolore, et avec autant de lucidité et de sensibilité que dans leur album précédent, différents enjeux de santé mentale. Impossible de rester insensible aux situations fictives, certes, mais fortement inspirées de gens bien réels qui souffrent réellement. Cet album est un premier pas pour être plus à l’écoute et arrêter de remettre en question les souffrances qui ne se voient pas. Dès 11 ans.

Publicité