Homme mystère : La Voleuse du Père-fauteuil (t.1) (Le)

2

L’ouvrage raconte l’histoire d’un amour improbable entre une jeune fille de bonne famille et un cambrioleur au service de la politique, l’Homme mystère. Mais la jeune fille s’encanaille, et après moult pirouettes et travestissements, rencontre l’Homme mystère lui-même. On offre donc au lecteur ravi des personnages caractérisés avec force, couleurs et éloquence, avec, dès les premières images, une jeune fille intrépide et décidément drôle. Côté textes, une place de privilégiée est accordée à des narrations élégantes en constante et dynamique interaction avec des dialogues savoureux, qui culminent dans un rafraîchissant lyrisme. La mise en page est dégagée, les cases vastes tout à fait cinématographiques, l’espace bien exploité et le tout additionné d’insertion d’en-têtes de journaux qui ponctuent le conflit entre passéistes et modernistes. Quant au dessin, d’un trait organique maîtrisé, il rend à merveille un expressionnisme léger et caricatural, laissant poindre une atmosphère « fin de siècle » palpable. Bref, un album innovateur qui ne se prend pas au sérieux, une bouffée d’air pimpant dans la bande dessinée.

Publicité