Espoir assassiné : Le Cri du peuple (t.2) (L’)

6

Tardi nous avait déjà ravis avec le premier tome de cette série écrite par Vautrin, à partir d’une histoire que ce dernier avait déjà créée. Le deuxième tome est à la hauteur de nos attentes : narration excellente, dessins expressifs mis en valeur par le format italien dans lequel l’ouvrage est présenté ; le noir et blanc fait écho à la période sombre que fut la Révolution française. Magouilles, ferveur révolutionnaire, petits habitants avec de petits soucis d’habitants, citoyens aux idées plus grandes qu’eux : tout ce petit monde bien vivant est croqué avec délicatesse. Au travers même de l’histoire d’un peuple gonflé de l’espoir de la Révolution, des gens cherchent, qui la vengeance, qui l’amour, qui la gloire, ou tout simplement un peu d’argent pour donner quelque substance à ses rêves. Comme quoi, même aux barricades, l’humain ne change pas. Ou si peu…

Publicité