Calais. Paci (T. 2)

4

Malgré sa volonté de mener une vie honnête, Paci s’est vu forcé de reprendre son rôle au sein du cartel. Mais cette fois, il est déterminé à imposer ses propres règles… Dans ce deuxième tome, tout se joue sur un ton énigmatique qui en fait le charme principal. La tension monte, on pressent que quelque chose se prépare, quelque chose de gros, mais la toile se tisse lentement et on n’arrive pas encore à en prendre la mesure. Avec son trait nerveux, Perriot rajoute à cette ambiance : ce business est dangereux et sale et il ne laisse aucune occasion de l’oublier. Aux couleurs, Merlet est en parfaite symbiose avec l’auteur et étale des teintes fades, s’approchant toujours du gris. On ne peut qu’attendre la suite avec impatience!

Publicité