Littératures autochtones

    63

    Les Autochtones. Ils sont nombreux (près de 100 000 au Québec), ils sont parmi nous (de l’autre côté de la rue, à l’épicerie, à l’université), mais nous les connaissons peu. Étrange, n’est-ce pas? La littérature d’un peuple étant l’un des précieux outils pour témoigner de qui il est, le présent dossier vous propose d’entrer au cœur d’une nation à branches multiples par la voie de ses écrits, lesquels sauront vous plaire. Revendicatrice, poétique, aventureuse, amoureuse : comme toute littérature, la sienne possède plusieurs visages. À vous de découvrir celui qui vous parle.

    Dans ce dossier

    Librairie Hannenorak : Pour briser les préjugés

    e trace de capteurs de rêves, aucun mocassin ou tambourin, point d’odeur d’encens. En mettant les pieds dans la librairie Hannenorak, on se sent dans une librairie, tout simplement. Mais une librairie hautement accueillante qui ne dévoile son unicité que si l’on s’attarde aux ouvrages trônant sur les tablettes : tous, sans exception, possèdent un lien intime avec les Premières Nations.

    Samian : Faire pousser ses racines

    Cela fait plus de dix ans que Samian, le « rappeur autochtone », roule sa bosse avec sa rythmique et ses paroles engagées. Ayant trois albums à son actif, il essaime sa poésie à travers ses spectacles, allant se produire jusqu’en France et en Chine, en Finlande et en Indonésie. En avril 2015, il fait paraître chez Mémoire d’encrier La plume d’aigle, un recueil de quelques-unes de ses compositions. Les mots sont pour Samian des emblèmes de vérité qui luttent contre l’amnésie, en même temps qu’ils sont les porte-étendard d’un souffle nouveau

    Pour une critique de la littérature autochtone en français

    Si le discours critique sur la littérature autochtone de langue anglaise est solidement établi au Canada anglais depuis plus d’une trentaine d’années, et ce, grâce en partie à l’influence du discours théorique venant des États-Unis, la critique francophone est en train de s’établir au Québec à l’heure actuelle. Ce champ de recherche se développe autour d’un corpus singulier : la littérature autochtone francophone, dont la langue est à la fois une langue dominée dans l’ensemble canadien et un stigmate du colonialisme. Nous tâcherons ici de mettre en valeur la contribution de quelques acteurs principaux de la critique sur la littérature autochtone au Québec et de donner un aperçu de l’évolution de la réflexion sur cette littérature émergente.

    La nordicité : ce nouvel exotisme

    L’exotisme n’est maintenant plus niché sous le soleil des Caraïbes ou dans la corne d’Afrique : c’est au-delà du 55e parallèle que les assoiffés de nouveautés consacrent dorénavant leur désir de découvertes. Et l’année 2015 a de quoi les sustenter, portée comme elle le fut par une brise littéraire glacée. Cap sur le Nord : nos auteurs québécois en ont beaucoup à dire sur les froides contrées et les peuples autochtones qui les habitent…

    Les plumes autochtones

    Les plumes autochtones

    Publicité