Comme elle rayonne, comme elle foisonne, cette rentrée littéraire 2020! Au fil des
prochaines pages, nous vous présentons plusieurs centaines de titres, parmi ceux
à paraître entre la mi-août et la mi-octobre, qui ont retenu notre attention. Afin
de soutenir le milieu littéraire d’ici, cette année, nous avons concentré nos choix sur
les livres québécois, suivant cette vague bleue qui fait honneur à la littérature d’ici.
Ainsi, osez visiter votre libraire indépendant pour y découvrir les essais, BD, poésie
et fictions étrangères dont nous vous parlons peu cette fois, de même que ces petites
perles qui nous ont passé sous le nez!

Ci-dessous, nos valeurs sûres en cet automne 2020. Oui, vous aurez de quoi occuper
vos prochaines soirées avec autant de bons livres à vous mettre sous la dent!

Dans ce dossier

5 valeurs sûres

Ci-dessous, vous trouverez nos valeurs sûres en cet automne 2020, sélectionnées parmi les livres annoncés entre la mi-août et la mi-octobre. Oui, vous aurez de quoi occuper vos prochaines soirées avec autant de bons livres à vous mettre sous la dent!

La rentrée littéraire 2020 : Littérature québécoise

Il faudra patienter pour découvrir, plus tard cet automne, un nouveau roman de Kim Thúy, de Michel Tremblay, de Deni Ellis Béchard ou d’Alain Farah. Mais d’ici là, ce n’est vraiment pas le choix qui manque et il y en a pour tous les goûts. Voici donc un tour d’horizon de ce qui vous attend en librairie du côté québécois.

Catherine Leroux : Renaître de ses cendres

L’avenir, le quatrième livre de Catherine Leroux, prend des airs de tragédie. Après le meurtre de sa fille, Gloria se rend à Fort Détroit pour comprendre ce qui s’est passé et pour rechercher ses deux petites-filles qui, depuis l’événement, sont portées disparues. Puis, pas trop loin de la ville, le parc de la Rouge abrite une bande d’enfants laissés-pour-compte qui se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. Les deux univers finiront par se rejoindre, mais il faudra prendre le temps de s’apprivoiser. Alors le drame prendra tranquillement l’allure des renaissances.

La rentrée littéraire 2020 : Littérature étrangère

Nous vous l’annoncions : en cette rentrée littéraire 2020, nous avons choisi de valoriser la littérature d’ici. Cependant, il nous était impossible de passer outre tous ces grands noms de la littérature étrangère attendus des lecteurs et des libraires. Des 511 nouveautés annoncées en littérature étrangère cette année, nous en avons donc ciblé une cinquantaine pour vous. Selon Livres Hebdo, média de référence pour le milieu littéraire français, la rentrée 2020 se caractérise ainsi : une diminution des parutions par rapport aux années précédentes, plus de romans français que de traductions et plus d’auteurs confirmés que de nouveaux talents (et parmi les primoromanciers, plus de femmes que d’hommes). Oui, la COVID aura eu une incidence sur la production et la mise en marché des titres de 2020, sans pour autant diminuer la qualité de l’offre!

Alice Ferney : Du cœur au ventre

Lire du Alice Ferney, c’est comme se retrouver au café, avec une amie, alors que la conversation coule. On ne voit pas le temps passer, on s’y sent enrichie de visions du monde nouvelles, on a l’impression d’avoir grandi, d’avoir été ému, d’avoir vécu. Dans L’intimité, l’auteure française nous convie dans la vie d’un père dont la femme est morte en couches. Il se tournera vers sa voisine, une libraire féministe et célibataire par choix, avec qui une belle relation se nouera grâce aux enfants du couple brisé; puis viendra un troisième personnage, une enseignante qui possède une vive volonté de se créer individuellement, de choisir sa destinée, et ce, via la procréation assistée. Tous ont des craintes, des désirs, des aspirations, et Ferney module ces trois voix grâce à un roman riche en dialogues et en diversité de points de vue. Ci-dessous, elle nous en dit davantage sur ses motivations.
Publicité