De nouvelles plumes prennent leur envol

    7

    La grande majorité des romans auxquels ce dossier fait référence n’étaient pas encore imprimés lorsque nous y avons eu accès, et force est d’admettre qu’il est à la fois excitant et déstabilisant de lire un livre sans couverture ni préambule, surtout lorsque l’auteur n’a jamais publié auparavant. Le texte s’offre alors à nous, nu, libre de toutes influences commerciales, complètement exempt de préjugés. C’est donc grisés de plaisir que nous avons dévoré ces premiers ouvrages et nous vous souhaitons, chers lecteurs, de vivre à votre tour cette sensation enivrante que procure une découverte inattendue. Cet automne, laissez-vous chatouiller par de nouvelles plumes!

    Prenez note que les titres mentionnés sortiront en librairie au cours de l’automne. Référez-vous à votre libraire pour connaître les dates exactes de parution.

    Dans ce dossier

    Guillaume Pelletier: Mélasse et autres idées noires

    Après avoir travaillé plusieurs années dans le milieu du dessin animé, Guillaume Pelletier fait le saut vers le neuvième art, un média qui lui sied beaucoup mieux avoue-t-il. « J’ai l’impression que mon imaginaire et ma façon de penser une histoire s’appliquent beaucoup mieux à la bande dessinée. Je pense que pour faire de l’animation, il faut que le mouvement soit au centre des préoccupations et, pour moi, le mouvement animé n’est pas nécessaire justement », confesse-t-il. Dans Mélasse, publié à la fin de l’automne chez L’Oie de Cravan, il laisse ainsi toute la place aux émotions brutes et aux délires qui naissent de son esprit, alors torturé par un visqueux chagrin d’amour.

    Samuel Champagne: L’audace d’aimer

    À 16 ans, Maxence quitte l’Angleterre, quitte ses amis qui connaissent – et surtout, acceptent – son homosexualité. Arrivé au Québec, il mène le même combat que Thomas dont il est follement amoureux : faire face aux préjugés. Avec ce premier roman, Samuel Champagne traite habilement d’un sujet qui touche bien plus que les 5% de la population qu’on dit homosexuelle, puisqu’il s’agit, d’abord et avant tout, d’une profonde histoire d’amour.

    Julie Bruck : Les singeries de l’être humain

    « Quand il l’aura quittée, ses jours à elle referont
    ces soirées avant les fêtes. Des riens
    la dérangeront, des lieux l’accableront. Mais, ce soir,
    elle est son problème à lui, il a taché sa neige à elle.
    Et il fait assez clair pour trouver son chemin. »

     

    Laurie Morvan-Houle: Contractions et contradictions

    À 22 ans, la Québécoise Laurie Morvan-Houle est partie vivre au fin fond de la République démocratique du Congo, avec l’espoir un peu fou d’apprendre le métier d’accoucheuse. Ce voyage, qui aura duré exactement le temps d’une grossesse, a permis à la jeune femme d’accoucher d’un livre intime et poétique qui nous fait découvrir l’Afrique au fil des naissances, mais aussi des vies qui glissent, incapables de s’accrocher. Publié aux éditions la Morue verte, et illustré par des photographies magnifiques, Neuf mois et demi va droit au cœur.

    Emmanuelle Tremblay: Tromperies et autres petites chimères

    C’est à une exploration des mécanismes de la manipulation que nous convie Emmanuelle Tremblay dans Je suis un thriller sentimental, un premier roman qui fait habilement valser les normes habituelles de la narration tout en prouvant que les apparences – et les paroles – sont souvent trompeuses…

    Publicité